Compte-Titres Ordinaire

marché particuliers

Vous gérez à partir d’un même compte tous vos investissements financiers à court, moyen ou long terme.

Tous vos placements boursiers réunis

Actions, obligations, SICAV et FCP (Fonds communs de placement)…

Vous gérez à partir d’un même compte tous vos investissements financiers à court, moyen ou long terme.

Sans limite, sans engagement

Avec le Compte Titres, vous n’avez aucune durée minimale d’engagement. Vos placements sont disponibles à tout moment. Toutefois, veillez à bien respecter la durée minimale recommandée pour chaque placement. Vous n’êtes de plus limité par aucun plafond d’investissement.

Investissez à votre rythme

Vous choisissez librement votre mode d’investissement. Des versements ponctuels ou des versements réguliers programmés avec le Plan d’Epargne Boursière… C’est vous qui décidez !

Pour vous, le Crédit Agricole met à votre disposition Invest Store(1), un service de Bourse en ligne pour vous permettre de suivre et de gérer votre portefeuille par Internet à n’importe quel moment de la journée.

(1) Renseignez-vous auprès de votre conseiller pour connaître le détail et les conditions de cette offre dans notre Caisse régionale de Crédit Agricole.
Descriptif détaillé

Pour qui ?

Pour tous les titulaires d’un compte courant au Crédit Agricole. Si vous n’êtes pas encore client du Crédit Agricole, vous pouvez ouvrir en même temps un compte courant et un compte-titres.

Un compte illimité pour tous vos investissements financiers

Le compte-titres peut inclure tous vos investissements financiers à court, moyen ou long terme :

Vous achetez et vendez autant de titres que vous le souhaitez : le compte-titres n’a aucune limite, ni en termes de montant investi, ni en termes de nombre de titres.

Investissez à votre rythme

Le compte titres vous permet d’investir comme vous le souhaitez. Vous avez le choix entre :

  • des versements libres et ponctuels. Vous achetez des titres en fonction de vos possibilités et des opportunités du marché,
  • des versements réguliers. Avec le Plan d'Epargne Boursière(1)du Crédit Agricole, vous choisissez le montant et la périodicité des versements sur des SICAV ou FCP(2).

Une fiscalité spécifique(3)

Fiscalité des revenus :

- Acompte obligatoire de 12,8 % sur les dividendes et sur les intérêts d’obligations perçus, prélevé au moment de leur versement (avec les prélèvements sociaux de 17,2%)

- Intégration de ces dividendes ou intérêts dans la déclaration d’impôt des revenus de l’année suivante pour établir l’imposition définitive au taux forfaitaire de 12,8% ou au barème progressif (sur option annuelle applicable à tous les revenus mobiliers et plus-values), de laquelle est déduit l’acompte payé l’année précédente.

Il vous appartient de déterminer chaque année si l’option pour le barème progressif est plus favorable que le taux forfaitaire, en fonction de votre tranche marginale d’imposition et de la composition de vos revenus mobiliers (l’option pour le barème progressif permet de bénéficier de l’abattement de 40% sur les dividendes et de la déductibilité partielle de la CSG)

Vous pouvez demander une dispense de prélèvement de l’acompte si votre revenu fiscal de référence est inférieur à certains seuils

Personne seule Couple
Intérêts 25 000 € 50 000 €
Dividendes50 000 € 75 000 €

La demande de dispense d’acompte et l’option exercée sur la déclaration de revenus pour l’imposition définitive sont totalement indépendantes.

Fiscalité des plus-values :

Les plus-values sont soumises à l’impôt sur le revenu dès le premier euro, au taux forfaitaire de 12,8% ou au barème progressif (sur option annuelle applicable à tous les revenus mobiliers et plus-values).Un abattement est appliqué aux plus-values de cession d’actions et de parts de Sicav & FCP investis à plus de 75% en actions acquis au plus tard le 31 décembre 2017, en cas d’option pour le barème progressif:

- 50 % pour une détention comprise entre 2 et 8 ans

- 65% pour une détention supérieure à 8 ans

Aucune imputation des moins-values sur le revenu global n’est possible.

A cette imposition s’ajoutent les prélèvements sociaux de 17,2%, (dont 6,8% sont déductibles du revenu imposable en cas d’option pour le barème progressif).

Quelques conseils pour investir sur les marchés financiers

Adaptez vos investissements à votre situation financière, vos objectifs de placement, de rentabilité et au niveau de risque que vous êtes prêt à accepter.

Privilégiez la diversification de votre portefeuille de titres.

Optez pour un petit nombre de valeurs avec une répartition équilibrée de l'investissement entre les différents types de supports, les secteurs d’activité et les zones géographiques.

Suivez les valeurs de votre portefeuille à partir des différentes sources e